Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alexandrine Dhainaut

Oyé, oyé, braves gens ! Jusqu'en janvier 2014, le Centre Pompidou part sur les routes de France pour nous offrir sur un plateau une quinzaine d'œuvres majeures de sa collection ! Après le succès de Pompidou-Metz, l'institution parisienne part à la conquête des villes de province avec son musée mobile, à commencer par Chaumont (la ville du Ministre de l'Education nationale Luc Chatel) jusqu'en janvier 2012, puis se poursuivra à Boulogne-sur-mer, Cambrai, Libourne, Le Havre, Nantes et finira son périple à Aubagne en 2014. Sorte de chapiteaux de cirque design réalisés par l'architecte spécialiste des structures éphémères, Patrick Bouchain, les trois modules accueillent les œuvres d'artistes majeurs comme Picasso, Matisse, Klein, Dubuffet, Léger ou Niki de Saint-Phalle

Car ce qui pourrait être considéré comme un acte généreux, «si tu ne viens pas à Pompidou, Pompidou viendra à toi », est aussitôt corrompu par une pensée parisianiste sous-jacente, exprimée par le chef de l'Etat lui-même lors de l'inauguration à Chaumont, en s'adressant à de jeunes visiteurs : « ça vous donne envie d'aller à Beaubourg à Paris, pour voir la totalité des œuvres ? ». Le but de ce musée mobile est-il d'inciter les provinciaux à visiter la capitale ou de les faire pâlir d'envie avec ce petit échantillon d'œuvres d'art ? Bien sûr que non ! L'objectif principal serait avant tout de partager un peu du trop-plein parisien avec la province qui récupère habituellement les miettes.

Alexandrine Dhainaut le  18 11 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :