Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Valérie Sasportas

CaptureLe célèbre Autoportrait d'Antonin Artaud a été âprement disputé jeudi après-midi chez Sotheby's par cinq enchérisseurs jusqu'à un million d'euros, avant d'être finalement emporté à 2 136 750 euros, au téléphone, par Marcel Brient. L'oeuvre était estimée entre 500 000 à 700 000 €. Elle s'est envolée lors de la vente de la collection Florence Loeb.

«Cet autoportrait est l'ultime de ce que la France avait de génie absolu»

Le collectionneur breton, à la tête d'une des plus importantes collections d'art contemporain en France, a acheté ce dessin du poète, mu par le souvenir de son mentor, Louis Clayeux. «J'ai été l'ami d'un grand monsieur qui était directeur de la galerie Maeght (de 1948 à 1965, Ndlr)», nous a confié juste après la vente Marcel Brient, en parlant au présent du galeriste pourtant disparu il y a une dizaine d'années. «Il s'est réfugié dans la poésie, poursuit Brient. Il a deux grands cahiers d'Antonin Artaud à Rodez, avec des onomatopées poétiques, assourdissantes, extraordinaires. Pour moi cet autoportrait est l'ultime de ce que la France avait de génie absolu, avec un autre que Clayeux possède déjà». Cet autre portrait est celui de Rimbaud dessiné par sa sœur sur son lit de mort à Marseille. «Quand vous voyez les yeux de Rimbaud, vous songez à ceux d'Antonin Artaud», poursuit Marcel Brient.

 

Valérie Sasportas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :