Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par EDACC

Les anges ne se marrent plus...

Stepk défigurait à la serpe, à la hache, au bulldozer. Stepk était, est, et sera une brute au doigté de papillon. Dans sa dure peinture, ça coule, ça suinte, et ça griffe. Ca décapite, ça cogne et ça arracheson art. Poussières maculées, cicatrices de matières et coups tordus font ces gueules fracassées, ces ombres maudites et ces délicates coulées d’âme. Stepk écrasait les couleurs, et ça donnait un magma d’une cruelle densité, d’une implacable tension, d’une fulgurance aux yeux de béance et de malheur. Stepk est, était, et sera un dur à la tendresse défigurée. Ses meurtrissures embrasent, et embraseront.
Stepk regardait aussi parfois vers le ciel, le sacre des affres et des hautes figures… , Stepk n’est plus. La paix est et sera toujours déjà impossible. Salut, camarade.

Christian Noorbergen

Je ne garde que la beauté de nos rencontres et de nos grandes soirées partagées à Ruaudin. Tu devais venir... le temps a manqué.

Gérard Simonin

Les anges ne se marrent plus...
Les anges ne se marrent plus...
Les anges ne se marrent plus...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article