Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par EDACC

Exposition présentée aux Capucins de Landerneau (29 800) par le fonds Hélène et Édouard Leclerc. www.fonds-culturel-leclerc.fr Tél 02 29 62 47 78

Exposition du 14 décembre 2014 jusqu’au 17 mai 2015

Pascale Le Thorel, critique d’art, commissaire d’exposition et éditeur

« Si le bleu Monory identifie immédiatement ses peintures, son univers est unique – peinture, films, récit –, semblable, dans le domaine des arts plastiques, à celui des grands morceaux littéraires du XXe siècle (filiation Proust – BorgeS – Pessoa – Modiano). Sa quête du temps, son atmosphère politique particulière, son écriture, tendue par un « pessimisme – scepticisme – nihilisme – individualisme – anarchisme – désespoir » en sont pour moi la de ces artistes rares, dont l’ADN s’inscrit dans son époque et hors du temps ».

"L’exposition monographique présente des tableaux, des films, des photographies, des collages, des estampes, des documents d’archives de la des plus importants artistes contemporains et des plus singuliers. À caractère rétrospectif, elle invite le public à découvrir des œuvres prêtées par de prestigieuse collection ou fondation privée et publique. L’exposition s’articule en grande section pour cheminer librement à travers le parcours de Monory".

"Les tableaux de la première période Jacques Monory se révèlent la matrice des séries suivantes. Une tendance à la monochromie se dessine, alliant des roses vers les bleus. Son répertoire se constitue : autoportrait, femme, animaux, voitures, revolver, la mort qui rôde… Dès 1965, Monory réalise des œuvres parfois monumentales, baroque, entre peinture et sculpture, et y introduit des éléments du réel. Monory. Des narrations non linéaires, recherchant le climat, l’impression, la sensation, le fait divers symbolique…"

Jacques Monory, "l'oeuvre d'art doit être comme un crime parfait"
Jacques Monory, "l'oeuvre d'art doit être comme un crime parfait"
Jacques Monory, "l'oeuvre d'art doit être comme un crime parfait"
Jacques Monory, "l'oeuvre d'art doit être comme un crime parfait"
Jacques Monory, "l'oeuvre d'art doit être comme un crime parfait"
Jacques Monory, "l'oeuvre d'art doit être comme un crime parfait"
Jacques Monory, "l'oeuvre d'art doit être comme un crime parfait"
Jacques Monory, "l'oeuvre d'art doit être comme un crime parfait"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :